Accès webmail | Contact

Lancement officiel du câble ACE

En prélude à la mise en service officiel, le mardi 13/10/15, du deuxième câble sous-marin (ACE) par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, le Docteur Boni YAYI, le Ministre Etienne KOSSI a animé dans la salle de conférence de son Cabinetun point de presse afin de donner un aperçu global du caractère solennel que revêt cette cérémonie.

Le Ministre a, au cours de ce point de  presse révélé qu’environ 200 convives sont attendues pour cet évènement, dont entre autres,  la Banque mondiale, leconsortium ACE Paris(France) ;Alcatel ; Orange France ;Orange Niger etc….

Créé en 2010, ce consortium de (20) membres, essentiellement des opérateurs Télécom (France Télécom, Portugal télécom, orange, Expresso, MTN, etc.) conduira la mise en place du nouveau câble AfricaCoast-Europe qui donnera accès à internet à 19 pays le long des côtes Atlantique, de la France jusqu’à l’Afrique du Sud. L’objectif ultime du consortium est l’utilisation de la dernière technologie en matière de câble haut débit à fibre optique pour connecter plusieurs pays jusque-là peu ou pas desservis.

Les 1700 Km que couvre le câble ACE, ont été décomposés en 4 segments mis en place en (2) phases :

-         Phase 1 : elle connecte à travers 3 segments, 14 pays Côtiers et 2 enclavés à savoir : France, Portugal, Iles Canaries, Mauritanie, Sénégal, Gambie, Sierra Léone, Guinée, Libéria, Côte d’Ivoire, Ghana, Bénin, Nigéria, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé.

-         Phase2 : elle a mis en service le Bénin et les Iles Canaries à la fin du 1er semestre 2015.

Pour les connaisseurs, ACE utilise la technologie la plus avancée, multiplexage de longueurs d’ondes qui permet d’augmenter la capacité en fonction des besoins (upgrades) et des avancées technologiques sans avoir recoursà une intervention  sous-marine. Grâce à la plus récente technologie en matière de câble à fibre optique, notamment le WDM (Wavelength Division Multiplexing), ACE peut offrir une capacité potentielle de 5.12 Tbps et ceci peut encore augmenter.

La station de Cotonou, sise à Fidjossè, dispose de la toute dernière génération d’équipements sous-marinset offre un débit qui peut atteindre 40Gbps et ce débit sera augmenté à 100 Gbps d’ici 5ans.

Cel.Com/ MCTIC 

@ 2014 - WARCIP-Bénin. Tous droits réservés. 

Retrouvez nous sur Facebook