Accès webmail | Contact

Afrique : le câble sous-marin ACE désormais opérationnel

Le Groupe France Télécom-Orange et les autres membres du consortium de l’Africa Coast to Europe (ACE) ont annoncé à Banjul, en Gambie, que le câble sous-marin ACE était désormais opérationnel pour la première phase qui relie la France et Sao Tomé-et-Principe.

Le câble, qui va s’étendre jusqu’en Afrique du Sud pour la deuxième phase, fourniraune connexion de haut débit à Internet en Afrique et viendra booster les réseaux internationaux existants.

Près de 12.000 km de fibre optique ont été déployés le long de la côte ouest de l’Afrique pour relier 13 pays de la France à Sao Tomé-et-Principe. Deux pays à savoir le Mali et le Niger, seront également reliés par des extensions du réseau terrestre. Enfin, Nigeria sera également connecté au câble en 2013. la Gambie, la Guinée, la Guinée équatoriale, le Libéria, la Mauritanie, São Tomé et Príncipe et la Sierra Leone – bénéficieront pour la première fois d’une connexion directe à un câble sous-marin qui leur permettra de bénéficier d’un accès optimal au réseau à large bande internationale.

En utilisant ce nouveau réseau, les opérateurs de télécommunications dans ces pays seront désormais en mesure de développer des services novateurs.

Environ 700 millions de dollars ont été investis pour la construction du câble, dont 250 millions de dollars ont été pris en charge par Orange et ses filiales. Le câble a été mis en place par Alcatel-Lucent.

@ 2014 - WARCIP-Bénin. Tous droits réservés. 

Retrouvez nous sur Facebook